Ysia Marieva * Art & Poesie

Ysia  Marieva      *      Art  &  Poesie

les textes que j'ai aimés

L'HUMILITÉ

À Toi grand Créateur, grand Manitou,
Source de toutes Vies,
Toi qui vois tout,
qui es partout et en nous,
fais-moi ressentir Ta présence en toute chose.
fais-moi voir Ta beauté lorsque mon regard
se pose sur mes semblables et sur la Nature qui m'entoure.

Quand mes yeux se tournent vers l'intérieur de moi,
fais-en sorte que je me perçoive avec émerveillement,
que je n'aie pas peur de mes sentiments et émotions,

que je ressente Ta Présence et ton Amour.

Guéris mes blessures, Enseigne-moi l'humilité.
Fais en sorte que je n'aie pas à prouver quoi
que ce soit aux autres parce que de toute façon
Tu es partout et Tu vois tout, et c'est tout ce qui compte.

Je n'ai pas besoin de me faire valoir aux yeux
de mes semblables car cela signifie que j'ai de
la difficulté à reconnaître Ta Grandeur en moi.
Lorsque je parle, fais en sorte que mes paroles soient
justes et touchent le cœur et non l'égo.
Enseigne-moi à Être et non à paraître.
Enseigne-moi à développer mon plein potentiel
sans avoir besoin de l'approbation des autres.

Lorsque la Vie, les Éléments, la Terre, la Nature
ou les Esprits m'enseignent une leçon,
fais-la moi partager avec les autres
dans mes actions et non uniquement en parole
et ce, sans attendre de gratification.

Remplace mon orgueil par l'assurance de Ta Présence
en moi et par la puissance de Ton Amour, qui peut déplacer les montagnes.
Permets-moi de m'ouvrir au monde des Esprits,
aux mondes de l'invisible, visible et indivisible
pour me donner les Enseignements,
la Connaissance dont mon Âme et celle de
mes semblables ont besoin pour se réaliser sur Terre.

Fais-nous re-naître et rappelle-nous souvent qui nous sommes : TOI.
Que cela soit, ici, maintenant !
Merci !


Waabiski Maïgan Qa Nii Mitot
(Lucie C LOUP BLANC)

 

L'AMOUR  - texte de Khalil Gibran

Alors Almitra dit : Parle-nous de l'Amour.
Et il leva la tête et regarda le peuple assemblé, et le calme s'étendit sur eux. Et d'une voix forte il dit :
Quand l'amour vous fait signe, suivez le, bien que ses voies soient dures et rudes.
Et quand ses ailes vous enveloppent, cédez-lui, bien que la lame cachée parmi ses plumes puisse vous blesser.
Et quand il vous parle, croyez en lui, bien que sa voix puisse briser vos rêves comme le vent du nord dévaste vos jardins.
Car de même que l'amour vous couronne, il doit vous crucifier.
De même qu'il vous fait croître, il vous élague.
De même qu'il s'élève à votre hauteur et caresse vos branches les plus délicates qui frémissent au soleil, ainsi il descendra jusqu'à vos racines et secouera leur emprise à la terre comme des gerbes de blé, il vous rassemble en lui.
Il vous bat pour vous mettre à nu.
Il vous tamise pour vous libérer de votre écorce.
Il vous broie jusqu'à la blancheur.
Il vous pétrit jusqu'à vous rendre souple.
Et alors il vous expose à son feu sacré, afin que vous puissiez devenir le pain sacré du festin sacré de Dieu.
Toutes ces choses, l'amour l'accomplira sur vous afin que vous puissiez connaître les secrets de votre cœur, et par cette connaissance devenir une parcelle du cœur de la Vie. 
Mais si, dans votre appréhension, vous ne cherchez que la paix de l'amour et le plaisir de l'amour, alors il vaut mieux couvrir votre nudité et quitter le champ où l'amour vous moissonne, pour le monde sans saisons où vous rirez, mais point de tous vos rires, et vous pleurerez, mais point de toutes vos larmes. 
L'amour ne donne que de lui-même, et ne prend que de lui-même.
L'amour ne possède pas, ni ne veut être possédé.
Car l'amour suffit à l'amour.
Quand vous aimez, vous ne devriez pas dire, "Dieu est dans mon cœur", mais plutôt, "Je suis dans le cœur de Dieu".
Et ne pensez pas que vous pouvez infléchir le cours de l'amour car l'amour, s'il vous en trouve digne, dirige votre cours.
L'amour n'a d'autre désir que de s'accomplir.
Mais si vous aimez et que vos besoins doivent avoir des désirs, qu'ils soient ainsi :
Fondre et couler comme le ruisseau qui chante sa mélodie à la nuit ;
Connaître la douleur de trop de tendresse ;
Etre blessé par votre propre compréhension de l'amour et en saigner volontiers et dans la joie ;
Se réveiller à l'aube avec un cœur prêt à s'envoler et rendre grâce pour une nouvelle journée d'amour ;
Se reposer au milieu du jour et méditer sur l'extase de l'amour ;
Retourner en sa demeure au crépuscule avec gratitude ;
Et alors s'endormir avec une prière pour le bien-aimé dans votre cœur et un chant de louanges sur vos lèvres.

 

L'amour vient du coeur et c'est là qu'il meurt
Si un jour il t'envahit, fais tout pour le garder en vie
Il n'y a rien de plus précieux qu'un ami, qu'un amoureux
Si tu gardes l'amour vivant, tu le conserveras longtemps
Ne dis pas non à l'amour, car tu le perdras pour toujours
Dis-lui plutôt oui mais n'en fais pas une phobie
Si tu l'utilises avec sagesse, il t'enseignera la tendresse
Ne lui déplais surtout pas car sinon il te boudera
Prends-en donc grand soin et il s'épanouira dès demain
Si tu le vis avec sincérité, tu seras heureux pendant des années
Accueille-le alors dans ton coeur et veille à ce qu'il n'aie jamais peur
L'Amour remplacera ton chagrin par un chant éternellement serein
Il sera présent tous les jours et te fera goûter à ton tour
Ce qu'est le bonheur d'avoir l'amour dans son coeur.
Beaucoup d'amour pour vous deux, les amoureux
Faites de votre vie a deux le plus beau des jeux

Sarah de guadeloupe



29/02/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres